• Absence à toi Absence à moi

    Absence à toi Absence à moi

     

     

    Absence à toi, absence à moi

     

     

    En ce 28 février 2014,

    Je souffre de te sentir

    Si loin

    J’ai besoin

    De toi.

    *

    Absence à toi,

    Absence à moi.

    *

    Où es-tu ?

    Perdu, abattu ?

    Pourquoi la maladie

    T’a-t-elle emportée

    Et t’a fait oublier

    Notre amour de toujours ?

    *

    Quelle douleur est la tienne ?

    Quelle douleur est la mienne ?

    Puisque je t’accompagne

    Sur ce long chemin

    Aussi dur que le bagne.

    *

    Est-il possible d’oublier ta peine,

    De jouer l’Indifférente

    Quand tu m’obliges à me taire ?

    Censurée, asphyxiée, oubliée.

    *

    Quand je parle,

    Tu te sens blessé.

    Quand je me tais,

    Tu te terres dans le mutisme.

    ***

    Je voudrais tellement retrouver

    Ces moments de grâce

    Où ton cœur léger

    M’emportait sur les vagues

    De tes bras nus

    Aux milles vertus.

    *

    Oh, toi, mon cavalier

    Qui sut si bien

    M’accompagner,

    Me réchauffer, m’aimer.

    *

    Quand te reverrai-je ?

    Reviendras-tu à toi

    A moi

    A nous deux ?

    *

    Quand la destruction

    Laissera-t-elle place à la résolution

    A l’absolution

    Au pardon

    A l’absence de toute négation.

    *

    Reviens-moi.

    Que ma prière soit exaucée,

    Afin que je retrouve ta luminosité !

    Soleil de mon âme

    Source de sérénité.

     

     

    « L’hôpital psychiatrique : une forme d’institution totalitaire ?Méditation sur les valeurs de l'humilité »
    Yahoo!

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :