• Les fols en Christ. Qu'est-ce?

    "Le Fol en Christ", tableau de Paval Svedomskiy
     
     
    La folie de ceux que l’’on nomme « fols en Christ », peu connue en Occident, mais familière à l’’Orient chrétien, est d’’un type bien particulier : c’’est une folie feinte, une simulation. Le fol en Christ -salos (agité, troublé) en grec, yourodivi (avorton) en russe –– n’’est pas un malade mental, mais une sorte d’’acteur, revêtant face aux hommes le masque de la déraison. Il n’’est pas non plus un simple d’’esprit, un « innocent » ou un idiot congénital : la folie en Christ est une voie spirituelle dans laquelle on s’’engage volontairement, et que l’’on peut quitter.
     
    De saint Syméon d’’Emèse (VI siècle), dit « le pitre », à sainte Xénia de Saint-Pétersbourg (XVIII siècle), vivant comme une mendiante, vêtue des habits de son mari défunt, l’’Église orthodoxe canonisa de nombreux fols en Christ. En Russie surtout,ils constituèrent une véritable catégorie hagiographique, à côté de martyrs ou des confesseurs. Mais ces saints, assurément, sont les plus difficiles à comprendre pour un esprit moderne». Poussant à l’’extrême le refus de toute sagesse humaine, allant jusqu’’à choquer le bon sens ou la morale ordinaire, les saints fols reçurent pourtant en récompense la sagesse divine, « mystérieuse, demeurée cachée » (1 Co 2,7), inconnue « aux sages et aux intelligents » (Lc 10,21), dont témoignent notamment leurs dons de clairvoyance, mis au service du prochain.
     
    Absurdes en apparence, les comportements des fols, comme leurs propos, avaient bien souvent un sens spirituel précis, caché, que leurs miracles, ou la réalisation de leursprédictions, venaient éclairer. Le masque de la folie n’’était-il pas pour eux un moyen, dans un monde où l’’égoïsme et la vanité prennent souvent un autre masque, celui de la bienséance, du conformisme, de témoigner d’’une sagesse paradoxale, toujours scandaleuse ? Le fol en Christ n’’est-il pas, en définitive, le symbole de « l’’opposition irréductible entre la « sagesse de ce siècle » et la prédication de Jésus-Christ crucifié,  une icône vivante du Royaume qui « n’’est pas de ce monde » et que le monde ignore et rejette.
     
    Par la folie, ou l’’immoralité feinte, le fol, fuyant toute gloire humaine, ne veut trouver de repos et de justification qu’’en Dieu :le jugement du monde pour lui ne compte plus, et c’’est pourquoi tout doit être accompli « dans le secret » (Mt 6,17-18). Ainsi la folie, qui prémunit l’’ascète contre l’’orgueil spirituel, est-elle également un moyen de masquer à tout prix aux hommes sa sainteté.
     
    « Les hommes sont si nécessairement fous que ce serait être fou par un autre tour de folie de n’’être pas fou », disait Pascal. Chacun se croit sage et raisonnable, doté du bon sens, universellement partagé selon Descartes. Mais le bon sens, ou la raison, est-il le critère ultime de notre humanité et la mesure de toute chose ? La folie de la Croix ne déjoue-t-elle pas toutes nos attentes, tous nos raisonnements ? Endosser la croix du Christ,n’’est-ce pas, aujourd’’hui comme hier, risquer d’’être accusé,comme lui, d’’avoir « perdu le sens » (Mc 3,21).
     
    Les authentiques fols en Christ, leur mépris des apparences, de toute mesure et de toute forme, leur soif de l’’absolu en tout, demeurent un témoignage bouleversant, qui inspira nombre d’’artistes et d’’écrivains : du Nikolka de Pouchkine, dans Boris Godounov, à L’’idiot de Dostoïevski; plus récemment, la culture se laissa hanter par ceux qui la mettaient, elle aussi,en question, suggérant la vanité de « toute absolutisation, toute sacralisation des créations humaines », rappelant que toute œœuvre humaine est mortelle et qu’’à la fin « seul subsiste l’’hommage rendu à l'esprit supérieur."
     
     
    Article tiré de ce numéro de "Lumière et vie":
    « 6 vertus transcendantes pour atteindre le bonheurFolie et répétition »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :