• A l’origine des mots FOLIE et FOU : de l’étymologie au sens actuel

                                                              A l’origine des mots FOLIE et FOU : de l’étymologie au sens actuel

    1-Saviez-vous que le mot « folie » appartient à la famille du latin « folium » qui veut dire « feuille » ?

    Chose étonnante, le mot « folie » n’a rien avoir au début avec la déraison, le délire et toutes les connotations négatives que nous connaissons aujourd’hui, associant le meurtre à la folie, le mal à la folie. Le mot « folie » appartient à la même famille de mot qu’exfolier, exfoliation, défoliation, foliole, foliaire, trifolié, in-folio, interfolier. Il vient du mot savant « folium » qui signifie "feuille" et a été transmis par le biais de l’écrit, c’est pourquoi il a été peu déformé. Entre « folie » et « folium » il n’y a qu’un pas… Alors, quel rapport entre « feuille et folie » ? A vous d’imaginer, car l’explication n’est pas donnée. La nature est sauvage et donc un peu folle, ce serait mon explication. Dans la folie, il y a donc une énergie incroyable à canaliser, elle prend racine dans la nature elle-même! On retrouve cette idée dans "herbes folles" pour désigner une végétation sauvage qui n'obéit qu'à son "instinct".

    2-Et le mot « fou », d’où vient-il alors ?

    Cet adjectif ou nom vient du latin « follis » qui signifie « sac ou ballon gonflé d’air », « soufflet pour la forge ». Ce mot aurait donc un rapport avec l’air, le souffle: ce qui entraîne le feu. C’est un terme qui est apparu en français durant le Moyen-Age au XIème siècle. Il a la même racine que les mots : follet, feu-follet, affoler, affolement, folâtre, raffoler… C’est au XXème siècle que le mot « fou » a disparu de la terminologie médicale au profit de l’emploi de « malade mental » ou de « psychotique ». Comme l’explique Alain Rey dans son Dictionnaire historique de la langue française, pour l’ensemble des emplois du mot « fou », c’est l’idée de hors norme qui domine. Son contraire étant « raison ».

    3-Les expressions utilisant le mot « fou »

    -maison de fous : hôpital, asile d’aliénés

    -histoire de fous : histoire absurde, incroyable

    -tête folle : extravagant, jeune homme étourdi

    -la folle du logis : l’imagination

    -femme folle de son corps : la prostituée

    -une folle : se dit d’un homosexuel qui se comporte de façon très efféminée

    -plus on est de fous, plus on rit : personne d’une gaieté exubérante qui crée la joie.

    -folle avoine : qui bouge au vent. Mécanisme au mouvement irrégulier et incontrôlable.

    -patte folle : jambe qui semble ne plus obéir aux ordres de la tête.

    -herbes folles : végétation sauvage et plutôt assez haute.

    -fou du roi ou fou de cour (chez Montaigne) : le bouffon. Il était celui qui parodiait le comportement du roi et de son entourage.

    -fêtes des fous : au Moyen-Age, elle renvoie à une fête bouffonne qui parodiaient les offices religieux comme les Saturnales.

    -le fou : pièce d’échec qui se trouve à côté de la reine et du roi (songeons au fou du roi). Sa dénomination peut venir de son déplacement irrégulier, en diagonale.

    -le fou de Bassan : c’est un oiseau palmipède. On lui a probablement donné ce nom car il a la « folie » de se laisser imprudemment approcher par l’homme. Une autre explication du nom concerne le comportement imprévisible ou incompréhensible de l’oiseau, seul ou en groupe (voir photo de l’article).

    3-Pourquoi le fou peut-il être créateur ?

    Le fou, ne serait-il pas comme l’air, évanescent, incapable de se fixer dans les limites de la raison ? Il est celui qui erre, qui vagabonde, qui délire et sort du sillon. Il est donc dans un sens positif, oublié aujourd’hui, l’être qui explore l’inconnu, le créateur.

    "C'est bien la pire folie que de vouloir être sage dans un monde de fous."

    Erasme

     

    BIBLIOGRAPHIE

    Dictionnaire étymologique de la langue française d'Alain Rey.

    Dictionnaire étymologique de Jacqueline Picoche.

    « Dr Vinogradov, ordinateur et schizophrénieDéfinition de schizophrénie »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Georges Lecalvé
    Vendredi 6 Avril 2018 à 09:26
    Bonjour
    C'est écrit un peu trop petit, difficile à lire sur un smartphone.
    Il y a aussi une folie : une maison de campagne.
    Bonne journée
    2
    Bubu
    Mardi 10 Avril 2018 à 19:23
    On a l habitude de dire que c est la folie des hommes qui détruit la nature qui fait les guerres mais non elle a bon dos la folie ce qui détruit c est la normalité le consensus social
    3
    colette
    Dimanche 23 Septembre 2018 à 23:41

    Et la folie qui surgit à la chute des feuilles? Est-ce là le lien?

    4
    Thomas
    Mercredi 16 Janvier à 09:16

    Selon le tome 2 du Manuel de sociologie d'Armand Cuvillier, l'origine serait effectivement latine : les "fous" vivaient isolés dans les forêts, donc sous les feuilles.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :